Traitements de canaux

Il faut d’abord expliquer en quoi consiste un traitement de canal, c’est tout simplement l'ablation du nerf, la désinfection des canaux et les obturations canalaires. Tout cela peut se faire en une ou deux séances sans douleur. Normalement, les traitements de canaux ne sont pas des traitements douloureux; le patient se présente en urgence en douleur et le traitement de canal enlève la sensibilité. Lorsque le nerf de la dent est en état d'inflammation, la douleur devient insupportable et la meilleur option est de calmer la dent avec des médicaments avant de procéder au traitement.

ENDO2[1] ENDO1[1]

Lorsqu’une dent est endommagée, que ce soit d'une carie, d’une fracture ou qui possède une énorme restauration qui hypothèque la structure saine de la dent, nous essayons de la sauver puisque nous considérons qu’une dent naturelle est meilleure que n’importe quelle artifice. Pour pouvoir sauver une telle dent, nous sommes obligés de la dévitaliser, ça veut dire d’enlever la pulpe (qui est souvent déjà morte ou infectée). La pulpe contient les nerfs et les vaisseaux sanguins qui nourrissent la dent. Dans certains cas, l’examen radiologique nous permet de savoir si une dent est vivante ou non en constatant un abcès dans l’os ; le patient peut ne ressentir aucune douleur et la dent ne montre aucun signe de destruction. Tandis que parfois, la dent change de couleur ou encore le patient présente une inflammation importante au niveau de la dent.

S’il y a un abcès (cela signifie que la pulpe est morte et que l’infection s’est glissée dans l’os qui supporte la dent), il faudra enlever l’infection avant d’obturer la dent, on a alors recours à des antibiotiques.

Après avoir fait une anesthésie locale et isolée la dent avec une digue dentaire pour empêcher d’autres bactéries de pénétrer dans le canal, nous enlevons toute la carie qui pourrait être sur la dent, ainsi que l’ancienne restauration. Ensuite, nous faisons une ouverture dans la cavité pulpaire pour accéder aux canaux. Puis, pour bien pouvoir nettoyer les canaux de la dent, nous utilisons des solutions stériles pour bien désinfecter pendant que nous enlevons les tissus infectés de la racine. Après avoir bien asséché les canaux, nous scellons le tout avec un caoutchouc (appelé gutta-percha). Le traitement de canal étant terminé, comme certains peuvent ressentir une inflammation et/ou une légère sensibilité (qui disparaît en quelques jours), nous laissons la dent se reposer avec une obturation temporaire, mais la dent n’est pas encore fonctionnelle. Ensuite, nous déciderons du type de restauration finale qui dépendra du degré de jaunissement ou de la destruction de la dent en question (la plupart du temps, il faudra recouvrir les dents noircies d’une couronne).

 

dxrendo2[1] dxrendo1[1]

Le traitement de canal et la mise en place d’une couronne ne garantissent aucunement qu’il n’y aura pas d’autres caries ou infections de la gencive.

Bien que le traitement endodontique ait un taux de réussite élevé, il arrive parfois qu’il ne réussisse pas. La plupart du temps, nous pouvons encore sauver la dent. On aura alors recours à une chirurgie buccale mineure. Malheureusement, il arrive dans des cas très rares que toutes les tentatives échouent et qu’il faille extraire la dent et la remplacer avec un implant.

Les commentaires sont fermés